fnof annulation 2021

Report du Congrès de la FNOF

Au vu de la dégradation de la situation sanitaire, la Fédération Nationale des Opticiens de France annonce l’annulation du congrès, qui devait se tenir les 5 et 6 décembre à Biarritz. Il est reporté aux 20 et 21 Mars 2022.
La Fnof indique qu’une visioconférence sera organisée lundi 6 décembre de 11h à 12h30 pour faire le point sur les différentes thématiques qui auraient dû être abordées.
Les adhérents pourront ensuite assister à l’Assemblée Générale, de 14h à 15h, également par visioconférence.

Feuilletez La revue des opticiens n°22

Au sommaire de ce numéro:

  • Des conseils d’experts: Vendre des produits haut-de-gamme/ Choisir le statut juridique de son entreprise/La télémédecine à l’heure du Covid/ Le patrimoine personnel de l’entrepreneur individuel peut-il être saisi?/ La reconnaissance au travail, facteur de motivation/ La franchise/ Examen de vue: recherche de la sphère.
  • Le focus du mois: Rencontre avec l’Opticien de l’année 2021.
  • Innovation: Atelier, de l’importance d’être bien équipé.
  • Notre interview Créateur: Mehdi Gaurat de VM L’Atelier.

 

Séminaire réussi pour Club Optic Leader

Club OpticLibre organisait les 21 et 22 novembre derniers, son séminaire annuel de réflexion sur l’évolution du métier d’opticien. Une soixantaine de membres de Club Optic Leader ont ainsi pu assister à différentes interventions sur le thème « Réinventer le parcours client pour mieux travailler avec les anciens et les nouveaux générateurs de flux des magasins (ophtalmologistes, orthoptistes, téléconsultation, CRM, outils digitaux, etc.). »

Ce séminaire avait notamment pour objectif de bien informer les opticiens afin qu’ils puissent analyser les dernières tendances et les différents vecteurs de flux magasins du secteur, et mettre en place les stratégies adaptées. Mr Bonot, directeur général de la Fabbrik, Mr Lemeylé, directeur général de Tessan, Mr Cottet, directeur optique de Doctolib et Mr Pouts, directeur général du Groupe Point Vision sont intervenus.

Edgard grospironExemple de réussite exceptionnelle, Edgar Grospiron, champion olympique et triple champion du monde de ski de bosses, était également présent. Il a fait part de son expérience sur le thème «Savoir se réinventer» et a défendu l’idée qu’il était plus facile et efficace de se réinventer en réunissant trois conditions :

  • Un état d’esprit de champion : « Voir chaque obstacle comme une opportunité »
  • Une satisfaction dans l’effort : « C’est dans le plaisir ressenti dans l’action que naît la performance »
  • Une ambition affichée et assumée : « A la genèse de toute performance, il y a toujours un rêve, une ambition, un besoin de se lever le matin pour réussir sa vie ».

Jean-Luc Selignan, Président de Club OpticLibre,  est intervenu sur la question plus pragmatique de la pérennisation et de l’optimisation de la valeur des fonds de commerce optiques.

Vincent Lefèvre, nouveau Directeur Général du groupe, s’est déclaré « ravi des échanges réalisés durant ce séminaire dans une ambiance conviviale et propice à la réflexion. Cette édition nous encourage à poursuivre nos initiatives et à investir durablement pour nos partenaires d’aujourd’hui et de demain. »

krys

Un opticien Krys primé par l’IREF

Placée cette année sous le parrainage du ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, la cérémonie de remise des Trophées IREF 2021 a récompensé Alexandre Leboucq, opticien du réseau Krys. Il a reçu le trophée et le diplôme du « Meilleur Franchisé et Partenaire de France 2021».

Reportage chez Vision Plus à Chateau La Vallière, chez Alexandre Leboucq

Chaque année, l’IREF (Fédération des réseaux européens de partenariat et de franchise, récompense et valorise les unités performantes des réseaux, les grandes enseignes et les personnalités qui s’imposent dans le paysage économique et commercial français.

Opticien chez Krys Group depuis 1999, Alexandre Leboucq baigne depuis l’enfance dans le monde de la santé visuelle et de l’optique grâce à son père ophtalmologiste. Investit dans la vie du Groupe, il participe à de nombreux groupes de travail et comités stratégiques avec la ferme volonté de partager à son tour l’expérience et le savoir-faire dont il a bénéficié en arrivant au sein de la coopérative et qui lui a permis de développer ses trois enseignes.

« Je suis particulièrement honoré de recevoir ce prix qui récompense l’esprit d’entreprendre et le travail accompli au sein de notre coopérative. Rejoindre Krys Group est une aventure humaine incroyable. Je tiens à remercier mes deux associés Gontran Letourneur et Vianney Terrien ainsi que l’ensemble de mes équipes de leur soutien et de leur implication au quotidien », déclare Alexandre Leboucq, propriétaire de 12 points de ventes répartis au sein des trois enseignes du Groupe dans les régions des Pays de la Loire et Centre-Val de Loire.

 

lentilles contact

Impact de la Covid-19 sur le port de lentilles de contact

Johnson & Johnson Vision, entité du groupe Johnson & Johnson Medical Devices, a présenté les résultats de son enquête sur l’impact de la Covid-19 sur le port de lentilles de contact. Réalisée à grande échelle, cette étude a été menée auprès de patients d’Europe occidentale, dont 500 en France.

Les résultats

L’enquête a révélé une reprise du port des lentilles de contact en France suite à l’assouplissement des règles du confinement. Ainsi, 65 % des porteurs de lentilles de contact interrogés portent leurs lentilles autant qu’avant la pandémie. 12% les portent même plus fréquemment qu’avant. Depuis le début de l’année 2021, la France a observé une augmentation de +22% de la consommation totale des lentilles de contact. Cette reprise globale est observé aussi bien sur les jetables journalières que sur les lentilles à renouvellement fréquent.

lentilles pandemie J&J

Lisa Ann Hill, directrice générale Johnson&Johnson Vision Europe Occidentale, indique : « Aujourd’hui, nous observons une tendance encourageante de reprise, avec 53 % des porteurs prévoyant d’acheter des lentilles de contact dans les 3 prochains mois et 23 % prévoyant cet achat le mois prochain. La plupart des porteurs achetant leurs lentilles directement en magasin, leur visite est le moment idéal pour les informer des solutions disponibles en matière de lentilles de contact, capables de s’adapter aux changements de style de vie et d’offrir le confort nécessaire pour des vies plus numériques. »

 

krys

Krys Group lance sa marque employeur

Dans le cadre de son plan stratégique Vision 2025, le groupe s’est donné pour objectif de recruter les meilleurs profils et de fidéliser les talents. Pour y parvenir, Krys Group lance sa marque employeur qui reflète la culture interne du Groupe et matérialise son ambition en tant qu’employeur.

Pour résumer la promesse de sa marque, la signature choisie – L’énergie d’un collectif, la force de vos potentiels – représente à la fois l’énergie collective du groupe et les compétences de chaque collaborateur. Nathalie Varenne-Woelflé, directrice des ressources humaines de Krys Group, indique : « Notre marque employeur reflète toute la singularité du Groupe et traduit bien la richesse de la diversité et la complémentarité des profils qui font la force de Krys Group. Elle s’incarne dans les liens que nous créons au quotidien entre collaborateurs. A travers elle, nous souhaitons mettre en avant la démarche ‘coopérative’ qui fait notre
ADN et dire à tous les potentiels candidats qu’opter pour Krys Group, c’est faire le choix d’une expérience personnelle et professionnelle unique où audace, capacité d’innovation, excellence et performance s’expriment en toute liberté. »

Une campagne dédiée accompagne ce lancement. Les trois visuels mettent en scène des exemples dans lesquels les talents individuels travaillent en harmonie au service d’une équipe : brigade de cuisine, troupe de danse ou orchestre de musique. Le dispositif sera suivi d’une grande campagne de recrutement et de visibilité online en début d’année prochaine. A l’occasion de cette grande initiative, Krys Group prévoit par ailleurs de refondre ses sites corporate et de recrutement d’ici le printemps 2022.

Bref, la marque éco-responsable d’Oxibis Group

Essilor réalise des verres spéciaux pour 2 enfants

Une personne sur mille a besoin d’une correction supérieure à +14D et inférieure à -16D (66 000 personnes en France). Grâce à son laboratoire de verres spéciaux de Ligny-en-Barrois, Essilor met son expertise technique au service de ces amétropies hors normes en proposant une large gamme de verres spéciaux.

Le SL Lab réalise des verres de -108D à +90D, des prismes jusqu’à 36 dioptries prismatiques et des cylindres pour des astigmatismes allant jusqu’à 30D. L’ensemble des verres sont fabriqués en France et labellisés Origine France Garantie. Récemment, deux équipements ont été réalisés pour des enfants.

Monture de Ninon

Ninon, 14 mois, opérée d’une cataracte congénitale bilatérale, porte un Telex Exceptio Omega Crizal Easy Pro UVX.

Monture d’Arthus

Arthus est né grand prématuré, sans cristallin. Aujourd’hui âgé de 7 ans, il est équipé de Tele Omega Exceptio Crizel Prevencia, +18 add 3.

krys

Krys Group relocalise une partie de sa production de verres à l’horizon 2023  

Le Groupe lance le projet KAP 2023 qui se concrétisera par l’agrandissement de Codir, sa filiale industrielle et logistique située à Bazainville (78). 

KAP 2023 marque une nouvelle accélération de la stratégie industrielle du Groupe qui vise à relocaliser en France la fabrication de ses verres à forte valeur ajoutée. La capacité de production du site devrait augmenter de 30% (soit 400 000 verres par an) grâce, notamment à la construction d’un nouveau bâtiment de 4 800 m2 et à l’acquisition de machines et équipements industriels et logistiques. Les travaux, d’un montant global de 16 millions d’euros, débuteront dès cette année, et s’achèveront fin 2023.

Christophe Lallau, Directeur Général de CODIR, déclare : « Ce projet va nous permettre d’accroître notre capacité de production, de réduire nos impacts environnementaux et d’améliorer la productivité et les conditions de travail de nos équipes. Il nous permet en outre de créer au moins 50 emplois directs additionnels et de renforcer ainsi notre ancrage local au sein d’un territoire auquel nous sommes fortement attachés depuis plus de 40 ans. »

KAP 2023 fait suite à un premier plan d’investissement industriel de 3,1 M€ initié en 2020 et soutenu par la Région Ile-de-France à hauteur de 600 k€ pour relocaliser à Bazainville la production de 300 000 verres. Ce nouveau projet d’agrandissement, va permettre à CODIR d’augmenter la production de verres à forte valeur ajoutée à 1,8 million par an d’ici fin 2023 et de passer à terme de 2 M à 3,5 M de verres détourés. KAP 2023 bénéficie d’une nouvelle subvention de 800 k€ dans le cadre du volet «Soutien à l’Investissement Industriel dans les Territoires» du plan de relance mis en place par l’Etat.
Outre l’augmentation de la capacité de production, KAP 2023 intègre aussi le développement de l’activité logistique de CODIR pour lui donner à terme la capacité de gérer 50% de volumes supplémentaires. Par ailleurs, le Groupe prévoit de privilégier les solutions les plus respectueuses de l’environnement pour la réalisation du bâtiment et des différentes infrastructures.