Cercle Optique fusionne avec le groupe international Cecop

Cercle Optique, la centrale pour opticiens indépendant créée en 2009 par Benjamin Zeitoun & Xavier Ktorza annonce sa fusion avec Cecop un groupe international qui compte 6 700 membres dans le monde.

Présent dans 9 pays (Espagne, Portugal, Italie, Angleterre, Irlande, Brésil, Colombie, Mexique et Etats-Unis), Cecop a été fondé en 1996 par Jorge Rubio.

Benjamin Zeitoun s’exprime sur le rapprochement : « Nos complémentarités et notre engagement envers les opticiens indépendants sont nos principaux points communs. L’assise internationale de CECOP va clairement permettre à Cercle Optique de développer son business model et de renforcer son accompagnement envers les professionnels de l’Optique. Alors que CECOP démontre sa capacité d’adaptation dans chaque pays qu’elle intègre, les opticiens de notre réseau pourront profiter pleinement de l’intelligence collective internationale. Nous allons ainsi pouvoir offrir aux opticiens indépendants le meilleur en termes de services, d’accompagnement et de conditions commerciales ».

Jean de Contades, directeur général de CECOP, et  Benjamin Zeitoun travailleront ensemble dans le but de la développer et de la positionner comme référent sur le marché français. Cercle Optique conserve l’équipe qu’elle avait jusqu’à présent, « nous voulons que 1+1 soit égal à 3 » ajoute Jean de Contades.

Le site du Groupe Lapeyre fait peau neuve

C’est demain, mardi 06 juillet 2021, que sera mis en ligne le nouveau site de vente en ligne de Lapeyre Groupe, conçu pour améliorer l’expérience utilisateur des internautes.

Créée en 1971, Lapeyre Groupe est spécialisé dans la distribution de matériel d’optique auprès des professionnels comme des particuliers. Présent dans le e-commerce de l’optique depuis 2006, l’entreprise a refondu son site internet, lapeyregroup.com. Il est remplacé par un site e-commerce nouvelle génération: design épuré, navigation intuitive, facilité d’utilisation et sécurisation renforcée ont ainsi été améliorés. L’ergonomie a, elle, été repensée pour faciliter la navigation. Les fiches produits sont plus détaillées et des tutoriels sont mis en ligne afin de répondre aux besoins identifiés dans la grande enquête menée auprès de ses clients.

Opticien, distributeur, ophtalmologue, orthoptiste, optométriste ou particulier, tous trouveront ainsi aisément les produits recherchés parmi les près de 5000 références en ligne.

 

Des solaires Kaporal avec Key Optical Europe

Kaporal, la marque emblématique du jeanswear français a signé un accord de licence mondial avec Key Optical Europe pour ses collections de lunettes.

Après le lancement en janvier des modèles optiques, c’est au tour des solaires d’être proposées aux opticiens européens indépendants. Ces montures au style urbain et anticonformiste incarnent l’esprit rebelle de la marque. Les motifs signature Kaporal et les détails tels que le monogramme K et le logo K ailé sont ainsi repris. Les collections s’adressent particulièrement aux jeunes adultes et adolescents avec 12 modèles de lunettes de soleil et 20 modèles de vue.

Des lunettes Elle Made in France

Charmant dévoile une nouvelle collection de montures Elle fabriquée à Oyonnax et donc Made in France.

Depuis 1975, la marque Elle livre aux femmes un discours positif et engagé. La femme Elle incarne l’esprit urbain parisien, entre élégance et sobriété, audace et sérieux. La nouvelle collection Made in France, rend hommage à cette femme avec des montures françaises de qualité ultra féminine. Côté fabrication, le polissage de l’acétate est réalisé grâce à 3 tonneaux aux propriétés spécifiques. Ainsi, les modèles allient brillance, douceur et confort, avec des finitions soignées et de jolis détails métallisés. Les formes pantos, oversize, géométrique ou œil-de-chat se déclinent en trois coloris. Huit optiques et deux solaires sont proposées avec un pochon, lui aussi Made in France, spécialement dessiné et fabriqué pour l’occasion.

Vincent Lefevre nouveau directeur général du groupe Col-Olint

Le groupe Col-Olint est au service des opticiens indépendants en France et en Belgique (Club Optic Leader, Optic Libre, Visalis). Créé par Jean-Luc Selignan en 2005 il affiche, en 2021, un chiffre d’affaires de près de 160M€. Pour poursuivre son développement en France et en Europe il annonce l’arrivée de Vincent Lefevre au poste de directeur général. 

www.xavier-topalian.com – Photographe Lyon

Vincent Lefevre, 44 ans, diplômé d’ HEC, dirigeait depuis 2012 le groupe Sonova  en France, en étant également depuis 2020 le président du pôle audiologie du Syndicat National de l’Industrie des Technologies Médicales (SNITEM).  Il a débuté sa carrière en 2002 au sein de la division lentilles de contact chez Johnson & Johnson où il a occupé différents postes stratégiques et opérationnels.

« Je suis ravi de l’opportunité qui m’est donnée de rejoindre COL-OLINT qui a eu une croissance spectaculaire ces dernières années » se réjouit Vincent Lefevre. « Mon objectif, qui est aussi celui de notre équipe franco-belge, sera de continuer à renforcer la satisfaction de nos clients actuels et futurs, tout en analysant nos opportunités de diversification à l’échelle nationale et européenne. »

« Pour ma part, je suis heureux et fier que Vincent Lefèvre ait choisi de travailler à mes côtés. Il nous apportera sa compétence et son expérience de grande valeur, deux facteurs clés qui nous permettront de nous renforcer dans la poursuite de la croissance de notre groupe en Europe » a déclaré Jean-Luc Selignan.

Nouvelle directrice de la Santé Visuelle pour Essilor France

Toujours engagé dans la promotion de la santé visuelle, Essilor France annonce la nomination d’Emilie Derigny au poste de Directrice de la santé visuelle.

Emilie Derigny possède 20 ans d’expérience sur le marché de l’optique français, d’abord en tant qu’opticienne en magasin, puis au sein d’Essilor France, où elle a occupé différentes responsabilités en interaction avec les acteurs de la filière visuelle (ophtalmologistes, opticiens et OCAM).
En charge de déployer la feuille de route du verrier français sur les grandes orientations en matière de santé visuelle, elle prend la direction d’une équipe de 20 personnes dédiée aux relations médicales et professionnelles mais aussi à la formation des opticiens partenaires pour une meilleure prise en compte de ces enjeux au sein même des magasins, avec l’offre globale inédite du Parcours Santé Visuelle d’Essilor.

“La santé visuelle est l’essence même de notre travail à tous, acteurs de la filière optique. C’est le moteur pour de très nombreux professionnels, passionnés et engagés, qui chaque jour prennent soin des yeux et de la vision des français dans leur cabinet, à l’hôpital et en magasin. Les défis sont nombreux et nous avons encore beaucoup à faire. La progression de la myopie chez nos enfants est certainement le plus grand challenge qu’il nous est donné de relever collectivement. Avec les 3 “0”, nous sommes prêts à avancer et à les
accompagner dans ce tournant majeur. Le moment est venu d’accélérer », souligne Emilie Derigny.

Les opticiens Eye Like créent leur collection

Le Label Eye Like, créé en 2012, regroupe des opticiens passionnés par les beaux produits et le savoir-faire lunetier, au positionnement premium. Fort de leur expérience, ces professionnels ont développé une collection qualitative, artisanale et durable, à leur image.

Entièrement fabriquée en France, à Lyon, dans l’atelier d’un des membres du label, cette gamme comprend 4 modèles intemporels (deux mixtes, un femme et un homme) déclinés en trois tailles chacun.

Dans le respect de leurs convictions, l’écoresponsabilité a joué un rôle dans la conception de ces produits avec notamment une empreinte carbone limitée. L’acétate est italien, les charnières et visseries allemandes et les armatures viennent d’Oyonnax (Ain). Les charnières sont, elles, rivetées et mortaisées à l’épaisseur de tenon importante, afin de leur assurer une bonne durabilité. Elles peuvent ainsi être entretenues régulièrement et réparées. La collection est proposée à prix de vente raisonné, 169 euros.

Yalea, la marque féminine De Rigo

De Rigo enrichit son portefeuille avec Yalea, une marque propre qui rejoint Police, ST!NG et Lozza, ainsi que des lignes sous licence.

Ce projet permet d’apporter au portefeuille du Groupe une marque destinée à la femme contemporaine, intemporelle, élégante et féminine. Les modèles prennent les noms de femmes d’exception.

Les égéries de Yalea sont deux mannequins de renommée internationale, Cindy Crawford et Bianca Balti. Différentes par leur âge et leur style, elles ont en commun leur engagement dans la promotion d’une féminité indépendante. Le logo Yalea a été pensé pour exprimer l’essentialité et l’élégance avec un choix de police de caractères nette et sobre et une touche d’originalité grâce à l’inversion de la lettre « Y ». Les tons nude, illuminés par des notes de corail symbolisant la force, la passion et la vitalité composent la palette de couleurs de la marque.

Barbara De Rigo, Directrice Marketing de De Rigo déclare : « Notre entreprise est bien consciente de la valeur des femmes sur le lieu de travail ainsi que dans la société. Ma mère a personnellement contribué à la naissance et au développement de De Rigo, qui, dès le début, s’est également caractérisé par la présence nombreuse de femmes dans l’entreprise. C’est pourquoi nous avons voulu enrichir notre portefeuille avec une nouvelle marque 100 % féminine. Yalea rend hommage à l’affirmation des femmes. Nous mettons notre savoir-faire au service d’une collection d’une élégance contemporaine pour créer des modèles qui se caractérisent par un style qui dépasse le temps et la mode ».

La collection Yalea sera disponible dans les points de vente en France et à l’étranger à partir d’octobre 2021.

atol logo

Atol les Opticiens ouvre son école de formation en optique

Face aux difficultés de recrutement d’opticiens diplômés, Atol les Opticiens a ouvert son premier centre de formation avec certifications officielles. Objectif : attirer de nouveaux talents et former les opticiens de demain, alors que près de 200 postes sont à pourvoir, en France, au sein des magasins du groupement. Ce programme pédagogique élaboré dans le cadre du nouveau plan stratégique Accélér’Atol 2021- 2026, répond à deux enjeux majeurs pour l’enseigne : nourrir sa marque employeur et être attractif sur un secteur de l’optique qui peine à recruter en fournissant des profils à son réseau. Le candidat diplômé a l’opportunité après sa formation, s’il le souhaite, de passer une Validation des Acquis par l’Expérience (VAE) pour devenir opticien-lunetier.

« Nous avons bien conscience de la difficulté à recruter de nouveaux talents sur un secteur de l’optique qui souffre d’un manque d’attractivité. Avoir notre propre école de formation, constitue un atout pour faire évoluer professionnellement les collaborateurs Atol, mais aussi, pour mieux attirer de nouveaux profils, hors optique. L’enseigne entend développer son réseau sur les territoires pour rendre accessible la santé visuelle et le bien-être à tous. » indique Eric Plat, Président Directeur Général d’Atol les opticiens.