100% Santé, bientôt des sanctions contre les opticiens

100% santé

Ce matin a eu lieu un comité de suivi de la réforme du 100% Santé. A cette occasion, Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé s’est félicité des résultats de la réforme et a annoncé les prochains axes « d’amélioration » du dispositif dont d’éventuelles sanctions contre les opticiens ne jouant pas le jeu.  

Le bilan chiffré

Dix millions de Français ont bénéficié du 100% Santé depuis son déploiement, dont 4 millions rien que pour l’optique. Dans notre secteur, cela a représenté 17% des ventes réalisées en 2021 soit 1,3 million d’équipements (12,1% d’équipements complets Classe A, 3,4% Verres classe A/ Monture classe B et 1,3% Monture classe A/ Verres Classe B). Pour l’audiologie, l’objectif du Gouvernement est atteint avec une hausse de 77% du nombre de patients équipés d’une aide auditive entre 2019 et 2021. Depuis le début de la réforme, 800 000 aides auditives 100% Santé ont été délivrée. Sur les 11 premiers mois de l’année 2021, 39% des équipements achetés sont issus dans l’offre 100% Santé remboursée.

Communication et sanctions au programme

Pour rester en adéquation avec les besoins des Français, une réactualisation du panier de soins est envisagée. Il s’agit notamment de tenir compte des évaluations technologiques. Des négociations seront engagées au printemps.
Afin de consolider l’impact de la réforme, le Gouvernement souhaite aussi la faire connaître au plus grand nombre et compte donc communiquer prochainement. Il mise également pour cela, sur les professionnels de terrain tels que les opticiens et les audioprothésistes qui doivent obligatoirement proposer le 100% Santé. A ce sujet, la DGCCRF a d’ailleurs mené une enquête dans les points de vente dont les résultats devraient être connus prochainement. D’autres campagnes de contrôle devraient être déployées. En cas de manquement, des sanctions financières seront appliquées, pouvant aller jusqu’à 4% du CA de l’entreprise et pouvant être doublé en cas de récidive, pour non présentation de l’offre ou non remise d’un devis, entre autre.
Une enquête de satisfaction auprès des assurés est aussi prévue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *