Hoya MiYosmart Vision, le verre qui freine la myopie

hoya

Hoya lance, aujourd’hui, en France et en Europe, cette innovation qui permet de freiner la myopie par défocalisation myopique. Le Hoya MiYosmart Vision est présenté au congrès de la SFO (Société Française d’Ophtalmologie) avec le concours du Professeur Brémond Gignac, chef de service ophtalmologie de l’Hôpital Necker Enfants malades à Paris et du Professeur Leveziel, chef de service ophtalmologie du CHU de Poitiers, spécialistes de la myopie».

Comment ça fonctionne ?

Ce produit est issu de la recherche et de l’innovation de Hoya Vision Care en coopération avec Polytechnic University of Hong-Kong, et est doté de la technologie D.I.M.S (Defocus Incorporated Multiple Segments). Sa face avant est composée de centaines de segments de puissance convexe, créant une zone alvéolaire de 33mm de diamètre assurant une défocalisation myopique. L’enfant regarde dans cette zone, il y retrouve sa vision de loin car sa correction myopique est présente entre les alvéoles et dans la zone centrale. Mais l’œil regarde également à travers les îlots convexes qui lui offre une focalisation en avant de la rétine. Cette géométrie spécifique retarde la croissance du globe oculaire et fournit une vision claire.

Les résultats

Le port quotidien de verres de défocalisation Hoya MiYosmart Vision ralentit la progression de la myopie et l’allongement axial du globe oculaire chez les enfants myopes. Selon une étude clinique randomisée en double aveugle menée à Hong Kong pendant 2 ans, les enfants portant ces verres avaient une progression de la myopie de 60% inférieure à ceux qui portaient des verres unifocaux classiques.

Jean-Michel Lambert, directeur général Hoya Lens France indique : « Comme vous l’imaginez, nous sommes très fiers de vous présenter cette première mondiale en Europe. C’est une solution simple de freination de la myopie, efficace et non invasive que les professionnels de santé visuelle attendaient ».

Ce verre conserve l’aspect esthétique et lisse des verres unifocaux classiques, la technologie étant invisible à l’œil nu. Il est fabriqué dans un matériau résistant avec un traitement durci, un antireflet hydrofuge (entretien facilité) et une protection contre les UV.

Un suivi spécifique

Après la 1ère visite chez l’ophtalmologiste, Hoya recommande que le porteur effectue des visites de suivi pour l’évaluation des fonctions visuelles et pour surveiller la progression de la myopie tous les 6 mois. Une visite de suivi chez l’opticien est effectuée 15 jours après la remise de l’équipement, et renouvelée tous les 3 mois. Hoya met à disposition un guide porteur « Carnet de la vue » afin de suivre l’évolution de sa myopie et de coordonner les rendez-vous ophtalmologistes et opticiens.
Une étude d’observance sera réalisée en France pour compléter l’étude initiale faite en Asie. De plus Hoya met à disposition une formation spécifique des professionnels de l’optique avec un programme de certification, garantissant une compréhension complète de la technologie MiYosmart.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *