Myopie de l’enfant : un dépistage précoce est essentiel pour la freiner

oeil enfant

Lancée en 2016 par Krys Group et le CHU de Poitiers, cette étude avait pour objectif de mieux cerner la prévalence de la myopie et son évolution. Elle livre aujourd’hui ses résultats, publiés dans le British Journal of Ophthalmology, revue scientifique internationale de référence dans le domaine de l’ophtalmologie.

Dirigée par le Pr Nicolas Leveziel, l’étude a inclus 136 333 enfants myopes, âgés de 4 à 17 ans et portant un équipement optique. Elle les a suivis entre 2013 et 2019. Communiquées en 2019, les premières données de prévalence démontraient que la France est touchée par le Myopia Boom avec 37% de myopes chez les adultes et 20,5% chez les 0-18 ans. A 17 ans, la prévalence passe même à plus de 50%. L’étude révélait que le glissement vers la myopie est progressif dans l’enfance et jusqu’à l’adolescence. Pour aller plus loin dans sa compréhension de ce trouble visuel et de son évolution, l’étude s’est alors concentrée sur les 4-17 ans.

Le dépistage précoce, essentiel pour freiner la myopie chez l’enfant

Les résultats montrent que l’âge est le facteur déterminant dans la progression de la myopie chez l’enfant. Ainsi, près de 25% des enfants ont une progression de la myopie entre la 1ère et la 2ème année de suivi. Chez les 7-9 ans, ce taux atteint même les 33%. Par ailleurs les enfants les plus myopes ont 58% de risque de développer une myopie forte au cours du suivi alors que chez les moins myopes, ce chiffre n’est que de 5%. Enfin, la progression de la myopie est plus importante chez les filles que chez les garçons.
En conclusion, l’étude confirme l’importance d’un dépistage précoce de la myopie et de sa prise en charge dès qu’elle est détectée

Comment freiner la myopie ?

Différentes approches optiques ou pharmacologiques sont possibles :
– l’orthokératologie : de nombreux travaux montrent des résultats probants sur la freination de la myopie.
– l’atropine 0.01% en collyre : les résultats sont significatifs avec une réduction de 50 % la progression de la myopie. En France, l’atropine est disponible uniquement en préparation pharmaceutique hospitalière.

Plus récemment, différents dispositifs ont fait leur apparition :
– les lentilles MiSight® 1 day de Coopervision : selon une étude1, elles permettent de freiner à la fois la progression de la myopie et l’élongation de l’œil de plus de 50% en 3 ans.
– le verre Hoya MiYOSMART Vision : une étude2 menée en Asie pendant 2 ans a montré qu’ils freinaient la progression de la myopie d’en moyenne 59% et ralentissaient l’allongement axial de l’œil de 60%.

1 Chamberlain P, Peixoto-de-Matos Logan N, Ngo C, Jones D, Young G, A 3-Year Randomized Clinical Trial of MiSight Lenses for Myopia
Control, Optometry and Vision Science. 19 july 2019.
2 Lam CSY, Tang WC, Tse DY, Lee RPK, Chun RKM, Hasegawa K, Qi H, Hatanaka T, To CH. Defocus Incorporated Multiple Segments (DIMS) spectacle lenses slow myopia progression : a 2-year randomised clinical trial. British Journal of Ophthalmology. Published Online First: 29 May 2019. doi: 10.1136/bjophthalmol-2018-31373.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *