PlanVue, le programme qui dépiste et traite les troubles visuels en milieu scolaire

ecole

Helen Keller Europe, association humanitaire engagée dans la lutte contre la cécité évitable et la malnutrition, met en œuvre le programme PlanVue à l’école afin de prévenir et/ou traiter les troubles visuels des enfants et adolescents. 

Qu’est ce que PlanVue?

Ce programme, déployé en partenariat avec des acteurs publics et privés, comprend la sensibilisation des élèves, familles et enseignants, le dépistage des troubles visuels par des orthoptistes, l’examen médical par des ophtalmologistes locaux, et l’équipement en lunettes par des opticiens du territoire pour les enfants qui en ont besoin, sans reste à charge pour les familles. Une phase pilote a été réalisée en 2018-2019 dans 5 établissements scolaires REP (Réseau d’éducation prioritaire) de Nanterre (92) et l’opération a été étendue en 2019-2020 auprès de 8 autres établissements REP + de la même préfecture. PlanVue est reconduit pour l’année 2020-2021 auprès de ces 13 établissements (environ 1000 élèves). Sur l’année scolaire 2019-2020, PlanVue avait révélé une prévalence des troubles visuels chez 38 % des élèves âgés de 5 à 1 6 ans (sur 1 072 élèves testés), un taux qui s’élève à 43 % en REP + (contre 33 % en REP).

« Un quart des écoliers du réseau d’éducation prioritaire souffrent de troubles visuels. Non détectés, ceux-ci peuvent avoir un impact significatif sur leur scolarité mais aussi sur leur intégration dans la société. De fait, la vue des enfants est un enjeu de santé publique. C’est pourquoi, nous avons développé, avec l’aide de partenaires opérationnels et financiers, le
programme PlanVue au cœur de l’école afin de dépister et traiter les troubles visuels le plus tôt possible. », commente Alix de Nicolay, Directrice Générale d’Helen Keller Europe.

Comment cela fonctionne?

Le programme se déploie en 5 phases clés tout au long de l’année scolaire.

  1. Sensibilisation des élèves, familles et enseignants à l’importance de la santé visuelle avec des activités ludo-éducatives pour les élèves, des séances d’information et d’échange pour les familles, et des formations pour les enseignants.
  2. Dépistage des troubles visuels par des orthoptistes du territoire partenaires, avec le soutien de la Médecine Scolaire.
  3. Examen médical par des ophtalmologistes locaux afin de diagnostiquer les élèves repérés avec des troubles visuels, en présence des familles, sans reste à charge pour ces dernières.
  4. Équipement : les élèves ayant besoin de lunettes sont orientés et accompagnés vers des opticiens partenaires et équipés de deux paires, toujours sans reste à charge pour les familles.
    Tout enfant ayant besoin de soins urgents est orienté vers l’hôpital Necker-Enfants malades, où un accès prioritaire est mis en place.
  5. Retour sur expérience par l’équipe du programme afin d’assurer le suivi et améliorer les différents points clés du projet.

« Nous espérons élargir ce programme à de nouveaux territoires d’ici 2022 avec l’aide de nouveaux partenaires afin d’apporter une solution pragmatique aux barrières d’accès aux soins visuels des enfants et adolescents. », commente Chantal Piani, Présidente d’Helen Keller Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *