Les intentions d’achat des Français en optique toujours au plus haut

gifo

Un nouveau sondage OpinionWay pour le GIFO fait le point sur l’impact de la crise Covid-19 sur les achats d’optique. Au fur et à mesure que le déconfinement progresse, les Français sont de moins en moins nombreux à vouloir reporter leur achat de lunettes et de lentilles de contact.

La résilience du marché de l’optique se confirme : les budgets sont maintenus voire augmentés et le renoncement à s’équiper est quasi inexistant. Attentifs au respect des règles sanitaires pour revenir en magasin, les porteurs ne sont toutefois pas tentés par l’achat en ligne, mais voient plutôt d’un bon œil l’intégration des nouvelles technologies dans leur parcours patient.

Des intentions d’achat au plus haut

Pour  la grande majorité des personnes interrogées, la crise sanitaire n’a pas impacté leur projet d’achat de lunettes correctrices, de lentilles ou de solaires.  Seuls 1 à 3% des sondés déclarent renoncer à leur achat du fait de la crise sanitaire. Entre 2 et 4% du panel considèrent même que le confinement leur a donné envie d’acheter ce type de produits! La part des consommateurs qui déclarent suspendre leur achat en attendant que les conditions sanitaires soient meilleures tombe à 20%.

Les mesures utiles en magasin

Parmi les mesures utiles pour favoriser leur retour dans les magasins d’optique, les clients plébiscitent :

  • la désinfection régulière des lunettes à essayer dans le magasin (88%)
  • faire porter un masque aux opticiens (86%)
  • proposer une protection-masque, ou gels hydroalcooliques-(84%)
  • faire porter un masque aux clients (83%).
Les achats en ligne peu plébiscités

Pour s’équiper de lunettes correctrices ou de lentilles de contact, seuls 7% des personnes interrogées préféreraient réaliser leur achat en ligne, une baisse de 3 points par rapport au sondage de mai. Si les intentions d’achat en ligne restent à un niveau très faible, les porteurs marquent toutefois un certain intérêt pour de nouvelles pratiques développées pendant le confinement :

  • 27% estiment que proposer une prise de RDV sur Internet serait utile pour favoriser le retour des clients en magasin d’optique;
  • 21 % considèrent les systèmes «click&collect» u ti l es également à cette fin;
  • 31 % des personnes interrogées sont prêtes à recourir à la télémédecine en ophtalmologie.
Côté budget et produits, peu de changement

L’impact de la crise reste modéré sur les achats en optique :

  • 81 % des porteurs entendent maintenir leur budget pour l’achat de lunettes correctrices, et 7% entendent l’augmenter ;
  • pour les lunettes solaires, 77% des sondés déclarent maintenir leur budget, quand 5% déclarent même vouloir l’augmenter ;
  • 61 % des porteurs de lentilles de contact entendent maintenir leur budget d’achat, et 15% entendent l’augmenter.

Par ailleurs, les personnes interrogées continuent de plébisciter les produits fabriqués en France (77%) et les produits à forte valeur ajoutée (70%). Seule ombre au tableau: le déficit d’information des porteurs. Ainsi, plus de la moitié d’entre eux ne connaissaient pas la durée de validité de leur ordonnance de lunettes ou de lentilles. Ils étaient un tiers à ignorer qu’ils ont la possibilité de renouveler et faire adapter leurs lunettes ou leurs lentilles chez un opticien.

Les résultats du premier sondage OpinionWay pour le Gifo, ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *