Zeiss réinvente le photochromique

Le verrier présente PhotoFusion X, une gamme de photochromiques aux teintes plus foncées et à la réactivité amplifiée. 

Primée au salon Vision Expo New-York 2022, cette innovation repose sur des cellules photocinétiques qui nécessitent peu d’énergie pour réagir en extérieur et permettent un retour rapide à l’état clair à l’intérieur. Par ailleurs, elles supportent mieux la chaleur et conservent donc une teinte optimale.

Quelques chiffres

Les verres absorbent, en seulement 15 secondes, 72% de la lumière solaire visible et atteignent en 30 secondes une protection de niveau catégorie 3 (en absorbant 84% de la lumière solaire visible). La désactivation est jusqu’à 2,5 fois plus rapide. Les PhotoFusion X bruns sont jusqu’à 33% plus foncés que la génération précédente et toutes les teintes atteignent un niveau catégorie 3, similaire à des lunettes de soleil, tout en restant parfaitement clair à l’intérieur (jusqu’à 94% de transmission à l’état clair avec les traitements premium DuraVision).

Encore plus de protection

 

 

 

 

 

Par ailleurs, l’incorporation de la nouvelle matière protectrice Zeiss BlueGuard permet aux PhotoFusion X de bénéficier d’une protection UV400 en intérieur et en extérieur et de filtrer la lumière bleue potentiellement nocive.
La gamme propose un large choix de couleurs et de styles avec notamment la collection « X-Factor » combinant les Gris, Brun, Extra Gris, Pioneer et Blue avec les traitements DuraVision Flash Amber, Diamond, Jade, Ruby ou Sapphire.
Cette nouvelle gamme de verres photochromiques sera disponible à partir du 1 er juin avec de nombreux outils d’aide à la vente pour les opticiens: vidéos, PLV, démo-tool, échantillons, ainsi qu’une webconférence qui se tiendra le 2 juin.

« Avec ses performances et teintes disponibles, alliés à la considération croissante des porteurs pour les verres à teinte variable, la protection UV et la lumière bleue, la gamme PhotoFusion X a tout pour plaire et contribuer au développement de ce segment chez nos opticiens partenaires. », conclut Nicolas Sériès, président de Zeiss France.

Freination de la myopie : MiYosmart de Hoya reconnu d’intérêt de santé publique par la HAS

Cette décision de la Haute Autorité de la Santé, adoptée le 29 mars, est une belle reconnaissance pour le verre MiYosmart, lancé à l’automne 2020 et porté aujourd’hui par 50000 enfants en France. Par ailleurs, Hoya dévoile aujourd’hui, lors du Congrès de la Société Française d’Ophtalmologie, les excellents résultats de l’étude clinique de suivi sur 6 ans.

Un enjeu de santé publique

En France, le nombre d’enfants myopes est estimé à 2,2 millions, dont plus de 600 000 ont une myopie qui évolue rapidement (de plus de 0,50D par an). La freination de la myopie est donc un véritable enjeu de santé publique. Le verre Hoya MiYosmart s’appuie sur la technologie DIMS. Cette dernière comprend une zone centrale de vision de loin de 9,4 mm et une zone de traitement composée d’ilôts de défocalisation répartis sur un diamètre de 33 mm.

L’étude clinique de suivi

Les enfants participant ont été équipés de verres MiYosmart ou de verres unifocaux. La 1ère partie de l’étude ramdomisée a duré 2 ans. Le groupe d’enfants ayant porté des unifocaux durant cette période, a été, ensuite, équipé de Miyosmart. Les résultats sont éloquents, comme l’indique les graphiques ci-dessous (Source: Changement refrac et alongement axiale : Lam CS, Tang WC, Lee PH, et al. Myopia control effect of defocus incorporated multiple segments (DIMS) spectacle lens in Chinese children: results of a 3-year follow-up study. British Journal of Ophthalmology Published Online First: 17 March 2021. doi: 10.1136/bjophthalmol-2020-317664)

etude miyosmart 2022etude miyosmart 2022

Durant les 2 premières années, les enfants portant le verre MiYosmart ont vu leur correction évoluer de -0,34D contre -0,87D pour ceux portant un unifocal. Du côté de l’allongement axial, là encore, il est plus faible pour le groupe MiYosmart (0,2 mm contre 0,49 mm).

Le suivi à 3 ans confirme ces résultats pour les porteurs de MiYosmart dont l’allongement axial est proche de celui des emmétropes. Les enfants porteurs d’unifocaux durant 2 ans et rééquipés en MiYosmart ont vu, leur changement réfractif et leur allongement axial considérablement réduits dès la 1ère année de port du produit Hoya.

Sur 6 ans, l’étude montre une progression cumulée de -0,92D de myopie et de 0,60 mm de longueur axiale, ce qui confirme le maintien de l’effet du traitement sur l’ensemble de cette période.

L’étude s’est également intéressée aux enfants ayant arrêté le port du MiYosmart, pour évaluer un éventuel effet rebond. Il s’avère que ces patients ont un taux de progression de leur longueur axiale similaire aux jeunes myopes non traités du même âge. Il n’y a donc pas d’effet rebond : le bénéfice du traitement n’est pas perdu, même après l’arrêt du port du verre.

Hoya et le MiYosmart participent à d’autres études en cours dont les résultats devraient être dévoilés prochainement.

 

Publication d’une étude clinique sur l’efficacité des verres Stellest d’Essilor

La prestigieuse revue médicale Jama Ophtalmology (Journal of the american medical association) a publié les résultats d’une étude clinique à deux ans concernant les verres Stellest.

Cette étude clinique a été conduite de juillet 2018 à octobre 2020 au WEIRC (Wenzhou Medical University – Essilor International Research Center) en Chine. 170 écoliers âgés de 8 à 13 ans et ayant une myopie comprise entre 0.75D et 4.75D y ont participé. 157 d’entre eux (92,4%) ayant finalisé l’étude. Ils ont été répartis de façon aléatoire en 3 groupes, chacun équipé de verres différents (Stellest hautement asphériques, verres légèrement asphériques ou verres unifocaux).

L’asphéricité plus élevée a conduit à une plus grande efficacité de contrôle de la myopie que les verres légèrement asphériques. Les verres hautement asphériques ont montré une efficacité élevée dans le contrôle de la myopie et ont ralenti la progression de la myopie de 0,80 D (55 %) et l’allongement axial de 0,35 mm (51 %), en moyenne, par rapport aux verres unifocaux. Par ailleurs, la durée de port revêt une grande importance dans le contrôle de la myopie : les enfants portant leurs verres Stellest à temps plein (≥ 12 heures/jour) tous les jours, ont vu leur myopie ralentir de 0,99 D (67 %) et vu évoluer leur longueur axiale de 0,41 mm (60 %) en moyenne, par rapport au groupe portant des unifocaux.

Ultra One Day, lentille journalière en silicone hydrogel de Bausch+Lomb

Cette lentille combine deux technologies afin d’améliorer le confort des porteurs tout au long de la journée.

Une enquête consommateurs réalisée par Kadence International en 2019 indique que huit porteurs de journalières en silicone hydrogel sur dix seraient intéressés par des lentilles pouvant prévenir ou réduire la sécheresse oculaire. 70% déclarent accepter l’inconfort en lentilles en fin de journée et trois quarts d’entre eux estiment que leur inconfort en lentilles est dû à leur mode de vie. Pour pallier ces problèmes, la nouvelle lentille Bausch+Lomb est dotée d’un matériau offrant une excellente transmissibilité à l’oxygène et une surface hautement mouillable. Des agents hydratants, des osmoprotecteurs et des électrolytes sont libérés et permettent de protéger, enrichir et stabiliser le film lacrymal. Seize heures de confort sont ainsi offertes aux porteurs. Par ailleurs, Ultra One Day possède une géométrie asphérique sur les deux faces, un faible module de Young, une manipulation facile et un filtre UV.

Les paramètres

Rayon de courbure : 8,60mm
Diamètre : 14,20mm
Puissances :
-12,00 à -6,50D par 0,50D
-6,00 à -0,25D par 0,25D
+0,25 à +6,00D par 0,25D

novacel neoperfect

Un unifocal optimisé à toutes les distances chez Novacel

Le NéoPerfect Prime s’inscrit dans la continuité de la gamme néoPerfect. Ce verre organique dispose de la technologie Prime, spécifiquement développée pour lui.

Un algorithme recalcule la puissance de chaque point de surfaçage en fonction de la prescription initiale du porteur, de la convergence théorique des faisceaux lumineux sur les 2 méridiens, du positionnement du regard dans le verre et de la distance de l’objet observé. Le design est donc atorique et 100% individualisé. Il compense, à la fois, les astigmatismes des faisceaux obliques des rayons lumineux provenant de l’infini et des objets rapprochés, tout en maintenant la puissance prescrite au centre du verre. La vision est nette et confortable à toutes les distances. Comme toute la gamme de prescription Novacel, ce verre est fabriqué en France à Château-Thierry et bénéficie donc du label Origine France Garantie. NéoPerfect Prime est disponible en indices 1.5 ; 1.59 ; 1.6 ; 1.67 et 1.74.

MP-Eye évalue la sensibilité aux rayonnements lumineux

Novacel propose le MP-eye, un appareil destiné à évaluer la sensibilité des porteurs aux rayonnements lumineux, en particulier à la lumière bleue nocive.

Le MP-eye permet de quantifier et d’évaluer, par une mesure objective, la densité des pigments maculaires, à partir du volume global, et non en un point unique. Ces pigments (la lutéine, la zéaxanthine et la méso-zéaxanthine) tapissent la macula et offre ainsi une protection naturelle contre toutes les lumières à haute énergie dont la lumière bleue nocive. Ils sont présents dans l’alimentation, mais leur synthétisation est différente d’une personne à l’autre. Il est donc important de mesurer leur densité pour connaître le degré de protection des porteurs.

Les avantages du MP-Eye

Le MP-eye est simple à utiliser grâce à une interface intuitive. Les mesures ne prennent qu’une minute et sont objectives, ce qui offre une fiabilité optimale. Cet appareil est un outil de différenciation pour les opticiens qui peuvent l’intégrer dans le parcours client et proposer aux porteurs des solutions de protection visuelles adaptées. Ils se positionnent ainsi en professionnel de santé.

Rango, la solution innovante pour l’autonomie des non-voyants

Cette innovation Made in France permet aux personnes aveugles de percevoir les obstacles grâce à du son 3D.

La startup lyonnaise GoSense a développé cette solution qui se présente comme un boîtier électronique. Fixé sur tout type de cannes blanches, il détecte, par ultrason, les obstacles situés sur le chemin de l’utilisateur (jusqu’à 2m50). En cas de danger de collision (et uniquement dans ce cas), il génère un son en 3D (à gauche, au centre, à droite, etc…) qui est entendu seulement par l’utilisateur grâce à des écouteurs Noor positionnés devant les oreilles.

Rango est connecté en Bluetooth au smartphone (iOS ou Android) de la personne et à son application mobile dédiée. Le fonctionnement est simple, il suffit, une fois le boîtier placé sur la poignée de la canne et appairé au smartphone, d’appuyer sur le bouton de démarrage. Une à deux semaines suffisent pour intégrer le fonctionnement et l’adopter définitivement. En effet, contrairement aux autres cannes électroniques qui vibrent ou sonnent à chaque balayage lorsque la canne est en direction d’un obstacle, Rango est intelligent et génère une alerte uniquement lorsqu’il y a un risque de collision. Il dispose de fonctionnalités additionnelles qui simplifient encore plus le quotidien des non-voyants, en leur indiquant à tout moment leur localisation lors de leurs déplacements, et en leur donnant accès en temps réel à l’horaire d’un transport en commun lorsque l’utilisateur se trouve à proximité de l’arrêt.
Compatible avec toutes les cannes, il est ultra léger(107g) et dispose d’une autonomie continue de 3h30. Le boitier résiste à la pluie et aux chocs du quotidien.
Les écouteurs Noor résistent à la sueur et à la pluie et intègrent une commande Volume / Pause musique / prises d’appels

Presbytie: CooperVision propose une lentille de contact innovante

Inconfort et mauvaise vision sont les motifs les plus cités par les 60% de porteurs presbytes de lentilles de contact qui abandonnent la première année. Un chiffre éloquent qui a poussé le laboratoire CooperVision à apporter de nouvelle solutions à ce public grâce à MyDay Multifocal, une lentille journalière pour presbyte. 

Cette innovation repose sur deux technologies: Binocular Progressive System et ses 3 géométries, fonctions de l’addition, et Aquaform, qui offre hydratation et souplesse.

Les trois géométries

Les presbytes souhaitent avoir une bonne vision à toutes distances, ce qui n’est pas toujours aisé à obtenir en lentille de contact. La MyDay Multifocal utilise trois géométries différentes pour ses trois niveaux d’addition:

  • Addition Low: géométrie asphérique VP centrale et large zone de VL
  • Addition Medium: asphérique VP centrale et zone VP/VI élargie
  • Addition High: VP centrale sphérique et double zone de VI de puissance stabilisée

Grâce à ce procédé, les presbytes peuvent avoir une acuité visuelle optimale à toutes distances même lorsque leurs besoins visuels évoluent. Le protocole d’adaptation est simple pour les professionnels

La technologie Aquaform

La MyDay Multifocal est une silicone hydrogel de 3ème génération. Pour une meilleure hydratation, la matrice est constituée de longues chaînes de silicone. A l’intérieur, des groupes hydrophiles forment des liaisons hydrogènes permettant de lier les molécules d’eau en surface et au coeur de la lentille. Ainsi, le matériau dispose d’une haute teneur en eau, d’une bonne mouillabilité et il résiste à la déshydratation. Ces lentilles sont aussi très souples et flexibles et disposent d’une teinte de manipulation.

La gamme

Pour faire bénéficier de cette innovation à un maximum de presbytes, CooperVision propose une large gamme de paramètres avec des sphères allant de -12,00D à +8,00D.
MyDay Multifocal sera disponible à partir du 1er novembre.

Des verres Kodak bientôt chez Mega Optic

Depuis 30 ans, le laboratoire développe des produits et services en phase avec les besoins des opticiens. Aujourd’hui, il annonce qu’il fabriquera et distribuera, dès 2022, les verres Kodak.  

mega opticFondé en 1991, à Saint-Thibault-des-Vignes (77), Mega Optic distribue près de 3 millions de verres par an. Certifié OFG pour l’ensemble de ses verres depuis 2014, il est également certifié ISO 9001 pour son site de fabrication et ses activités de services. Quant à Kodak, fondée aux USA en 1881, a contribué à la démocratisation de la photographie auprès du grand public. La marque bénéficie, d’ailleurs, d’une forte notoriété au niveau international (58%). La fabrication et la distribution des verres Kodak par Mega Optic permettra de mettre en avant le savoir-faire français dans ce domaine. Les produits Kodak seront 100% Freeform et bénéficieront du label Origine France Garantie et de design et technologies brevetés. Ils complèteront parfaitement le portefeuille de verres Mega Optic. Pour accompagner le déploiement de la gamme, en janvier 2022, Mega Optic propose aux opticiens la mise en place de corners optiques, une PLV dédiée et des communications locales et digitales.

 

logo lcs

LCS présente une nouvelle gamme d’orthokératologie

Le laboratoire normand propose deux lentilles à porter la nuit : Aeria OK et Aeria MC. L

La première est une lentille d’orthokératologie classique, indiquée pour l’adulte. La seconde est destinée plus spécifiquement aux enfants et aux adolescents. Elles sont, toutes deux, fabriquées dans le matériau le plus perméable à l’oxygène au monde (Dk 211 ISO FATT) et peuvent, sur demande, bénéficier d’un traitement Hydra PEG alliant confort et mouillabilité.

lcs orthoKLes paramètres sont simples et le logiciel iAdapt accompagne l’adaptateur dans le calcul de la lentille de première intention et jusqu’à la prescription finale. L’image fluo est facile à analyser grâce à deux anneaux périphériques et des gravures sur la lentille permettent un contrôle aisé des paramètres. Fabriquées en France, ces lentilles bénéficient d’un tarif attractif.