novacel ikonic

I-Konic, le progressif des presbytes connectés par Novacel

Ce verre exploite la nouvelle technologie Flex-Connect, mise au point par le département R&D de Novacel, qui prend en compte la posture et l’ergonomie moyenne des utilisateurs de produits connectés tout en conservant un profil généraliste pour préserver une vision de loin optimale. Pour déterminer le design du I-Konic, Novacel a modifié ses référentiels de vision de près. Exit le livre placé en moyenne à 40 cm qui demande un abaissement du regard de l’ordre de 18°, le nouveau standard est un smartphone avec une distance de lecture d’environ 30cm et un abaissement du regard d’environ 25°. La progression du verre est plus rapide et les déformations sphéro-cylindriques optimisées. Ainsi, le porteur bénéficie de visions de près et intermédiaire élargies ce qui lui permet de retrouver une posture plus naturelle notamment devant les outils numériques. Comme tous les verres de prescription Novacel, le verre I-Konic est fabriqué en France à Château-Thierry (02), et bénéficie du label Origine France Garantie.
Il est disponible en indice : 1,5 / 1,59 / 1,6 / 1,67 et 1,74 et en matériaux blanc, Transitions, Blue Clear et UV Clear.

xtractive transitions

Transitions Xtractive Polarized chez Ophtalmic Vision

Ophtalmic Vision lance les verres Transitions Xtractive Polarized, qui associent les avantages du Transitions Xtractive (photochromiques très foncés), et de la polarisation dynamique pour une efficacité équivalente à celle des verres polarisés.

Une protection optimale

La technologie de ces verres est conçue pour être très foncée et polarisée à l’extérieur, permettant de protéger les yeux d’une lumière intense. Pendant la conduite, les verres s’assombrissent également selon les conditions de luminosité mais la polarisation n’est pas active. A l’intérieur, ils restent clairs, avec une teinte protectrice discrète. Ces verres contribuent également à bloquer 100% des UV et protéger de la lumière bleue nocive à l’intérieur grâce à une fine teinte protectrice.

Les verres Xtractive Polarized sont disponibles en gris sur les verres de fabrication progressifs MIND, B-FIT et Eyes3 et en unifocaux OSV, OSV Définition et Energie. Ils seront disponibles à la commande courant juin.

acunis eschenbach

Des verres pour soulager la migraine

Eschenbach Optik lance Acunis, des verres filtrants qui soulagent la migraine et la photophobie.

La photophobie, caractérisée par une sensibilité accrue à la lumière, s’avère être le principal déclencheur de la migraine. En effet, 90 % des personnes concernées laissent apparaître une photophobie prononcée. Les verres Acunis réduisent la transmission des longueurs d’ondes sur le spectre lumineux grâce à différents taux d’absorption. L’éblouissement est ainsi diminué, ce qui évite l’intensification des crises de migraines.

Comment ça marche?

Contrairement aux verres solaires classiques, qui atténuent de manière uniforme toutes les composantes de la lumière, la teinte rose des verres Acunis réduit la transmission des composantes de la lumière
responsables de l’éblouissement (situées autour de 484 nm sur le spectre lumineux). Le port de ces verres dès les premiers signes de migraine permet, dans un premier temps, de réduire les symptômes tels que les nausées et l’hypersensibilité sensorielle, mais s’avère également efficace pour neutraliser les douleurs de natures pulsatiles et lancinantes causées par les crises de migraine. Par ailleurs, les 3 niveaux de teinte protègent aussi des rayonnements UV.

Montures, verres et clips sont développés par Eschenbach à partir de technologies de pointe associées à une simplicité d’utilisation : les clips Acunis sont universels et s’adaptent à n’importe quelle monture. Les lunettes Acunis sont, elles, inspirées par les tendances du design actuel.

Un traitement anti virus sur les verres Zeiss

Zeiss propose un traitement DuraVision AntiVirus Platinum UV qui détruit 99.9% des virus et bactéries présents sur les verres.

Les verres de lunettes: surfaces à risque

Le coronavirus est au coeur des préoccupations actuelles avec notamment la question de sa survie sur les surfaces durant plusieurs heures. Il est ainsi acquis que les agents pathogènes viraux survivent généralement plus longtemps sur des matériaux non poreux (comme les surfaces en plastique) que sur des matériaux poreux comme les textiles. Les verres de lunettes occupent une position centrale sur le visage et sont hautement exposées aux projections. Les équipements sont aussi manipulés quotidiennement par les porteurs.  Zeiss a publié différentes études, en coopération avec l’université de Furtwangen et son Institut de Médecine de Précision en Allemagne, pour comprendre la contamination microbienne des verres de lunettes. Ils s’avèrent que ces verres portent une charge microbienne importante : jusqu’à 5 000 bactéries y prolifèrent. 64 % des microbes trouvés sur les lunettes peuvent provoquer des maladies de la peau ou des yeux. La diversité des bactéries est plus élevée sur les verres que sur les plaquettes et les manchons.

Des verres auto-décontaminants

Zeiss DuraVision AntiVirus Platinum UV offrent une décontamination permettant de tuer 99,9% des virus et bactéries. La technologie utilisée repose sur les propriétés curatives de l’argent comme agent antimicrobien. Des nanoparticules d’argent sont incrustées, au sein des couches successives de traitement, dans des concentrations telles que cela confère aux verres des propriétés auto-décontaminantes contre les virus et les
bactéries.
L’efficacité du traitement a été certifiée contre les virus et les bactéries par 5 organismes indépendants et selon une méthodologie d’évaluation normée par le réglementation ISO. Les verres possédant ce traitement Duravision Antivirus Platinum UV tuent 99,9% des virus et bactéries. Ils sont, par ailleurs, résistants aux rayures et salissures, conservent leur transparence et leur esthétique et protègent contre les UV.
Cette innovation est proposée sur tous les verres Zeiss disponibles avec le traitement DuraVision Platinum UV. Elle sera disponible à partir du 15 avril.

Un étui à masque bactéricide qui protège la santé et la planète

L’Étui Responsable est un étui qui permet de ranger son masque afin de le protéger et de le désinfecter.

etui responsableLes deux fondateurs ont développé ce projet après avoir constaté la pollution que les masques jetables entraînaient. Ils ont constaté que cela était, en partie, dû au fait que les porteurs ne savaient pas où les ranger quand ils ne les portaient pas. De ce fait, les masques sont souvent oubliés et finissent au mauvais endroit.

Un étui efficace

Le défi était de créer un étui qui n’expose pas les masques à des contaminations. La solution est venue d’une société héraultaise, qui a mis au point Pure Zone, un film antimicrobien breveté. Ainsi, une fois le masque rangé, le film, situé à l’intérieur de l’étui et sur ses rabats, élimine en 15 minutes 94 % des bactéries en contact avec sa surface. En une heure, 99,87 % des bactéries à son contact sont éliminées. L’étui conserve son pouvoir bactéricide jusqu’à cinq ans et peut accueillir des masques jetables ou des masques en tissu.

Simple d’utilisation (un bouton pression permet de le déplier intégralement), l’étui est fabriqué en France, entre Montpellier et Toulouse, à partir de matériaux recyclables. Proposé en noir, blanc et rouge, en version simple ou orné du logo « L’essentiel », il peut être personnalisé avec le logo d’une entreprise, à partir de 100 articles commandés.

 

uvex silv air lite

Uvex Silv-Air Lite, le masque conçu pour les professionnels de santé

Spécialiste européen des équipements de protection individuelle, Uvex lance un masque de protection respiratoire à destination des professionnels de santé et du personnel médical.

uvex silv air liteFabriqué en France, le Uvex Silv-Air lite protège efficacement contre tous les types de virus. Offrant une étanchéité optimale empêchant efficacement la formation de buée sur les lunettes, ce masque FFP2 pliable sans soupape s’adresse notamment aux professionnels de santé. Ses atouts ? Son poids plume de 7 grammes, sa surface de filtration agrandie, ses matériaux souples et son clip nasal intégré et réglable. Il est ainsi confortable, même sur de longues périodes de port et s’adapte à toutes les formes de visages tout en empêchant la formation de buée. Des tests indépendants ont démontré que son étanchéité correspondait à celle d’un masque de protection FFP3. Uvex mise sur une fabrication européenne pour garantir la qualité de ses produits mais aussi leur disponibilité rapide. Le nombre de matériaux utilisés a été réduit afin de diminuer les déchets plastiques générés. Les emballages et notices sont désormais conçus partir de matériaux recyclés.

Créez votre Private label lentilles avec Novacel

Verres Kolorblind: la solution pour les daltoniens

Koptical a mis au point une gamme de verres unifocaux, progressifs et mi-distance qui redonnent aux daltoniens une perception des couleurs et des contrastes.

 

Près d’un Français sur 10 est daltonien et a donc du mal à distinguer certaines couleurs. Le plus souvent, ce sont les nuances rouges/vertes qui sont mal perçues, notamment pour les deutéranopes et les protanopes. KOptical propose une solution simple aux porteurs concernés par ces deux anomalies de vision avec une gamme de verres dédiés. Les verres Kolorblind sont légers et résistants et disposent d’un traitement durci, d’un antireflet interne et d’une protection UV. Deux teintes sont proposées : le KP Rose Miroir (Protanope) et le KD Violet Miroir (Deuteranope). Les Kolorblind augmentent fortement le contraste entre les différents signaux de couleur. Ces verres sont individualisés selon la prescription afin de s’adapter au niveau et au type de daltonisme de chacun. Pour accompagner les opticiens au quotidien et les soutenir dans leur rôle d’expert en santé visuelle, KOptical propose différents supports d’aide à la vente. Une boîte test permet de démontrer au porteur les bénéfices des verres.

Un nouveau Varilux pour les jeunes presbytes

Essilor France lance Varilux  Comfort Max. Ce verre au design ergonomique s’adresse en priorité au primo-presbytes en combinant facilité d’adaptation et confort visuel tout au long de la journée.

« La peur de l’inconfort et de l’inadaptation restent les principales raisons évoquées par les consommateurs pour ne pas s’équiper en verres progressifs, ces freins étant encore renforcés à l’heure du “tout-écran”. » explique Marie-Aude Lemaire-Motel, directrice marketing et communication d’Essilor France.

Le verrier a donc développé Varilux Comfort Max, qui répond aux exigences visuelles et posturales de la vie quotidienne, comme par exemple, l’utilisation prolongée des écrans. En effet, les activités statiques ont tendance à engendrer des postures rigides et inconfortables qui peuvent déboucher sur des troubles musculo-squelettiques. Ceci est encore renforcé par le port de certains verres progressifs restreignant les positions de tête. Pour éviter ces soucis, les porteurs ont besoin d’une certaine flexibilité posturale que ce Varilux leur offre.  Ils peuvent changer naturellement de position de tête et de direction de regard durant une tâche visuelle prolongée, sans gêne occasionnée par le verre progressif.

Une technologie innovante

Pour obtenir cette flexibilité posturale, Varilux Comfort Max s’appuie sur la technologie Flex Optim. Cette dernière individualise davantage le design du verre à travers le processus Live Optics qui permet de recueillir des données précises sur les comportements et besoins visuels des porteurs, évoluant sans cesse, au gré des nouveaux usages. Ces données ont permis d’élaborer 15 profils de vision distincts qui répondent aux besoins spécifiques de chaque segment d’amétropie.

Ces profils sont catégorisés par addition et par amétropie. Les zones de vision utile du verre sont étendues, surtout en vision intermédiaire pour permettre une vision nette et confortable à toutes les distances.

Résultats des tests porteurs 

Des tests ont été réalisés. Pour ceux n’ayant encore jamais porté de verres progressifs, 9 sur 10 ont souhaité continuer à porter les verres à l’issue du test. 93% des porteurs déjà équipés en verres progressifs ont déclaré avoir une posture plus naturelle durant leurs activités quotidiennes.

Menicon s’associe à Mojo pour le développement de lentilles connectées

Mojo Vision et Menicon ont conclu un accord conjoint pour le développement de lentilles de contact connectées. 

La société Mojo Vision développe Mojo Lens, une lentille de contact intelligente, soutenue par des années de recherche scientifique et de nombreux brevets. En utilisant la Réalité Augmentée (RA), Mojo Lens superpose des images, des symboles et du texte dans le champ de vision des utilisateurs sans obstruer leur vision, ni restreindre leur mobilité ou entraver les interactions sociales. Menicon, quant à elle, possède un large savoir-faire dans tous les domaines d’activité liés aux lentilles de contact, y compris le développement de matériaux, la conception de lentilles, la fabrication de lentilles et les solutions d’entretien.

Grâce à cet accord, Mojo et Menicon mèneront une série d’études de faisabilité qui s’appuiera sur l’expertise de chaque entreprise. Les domaines de collaboration porteront entre autres sur les matériaux des lentilles de contact, leur entretien et leur adaptation. Si les études de faisabilité s’avèrent fructueuses, une collaboration plus étendue pourrait voir le jour à l’avenir.

« Notre accord de développement avec Menicon est une étape importante pour Mojo et Mojo Lens », a déclaré Drew Perkins, PDG et co-fondateur de Mojo Vision. « Alors que nous continuons à progresser dans le développement de notre technologie de lentilles de contact intelligentes, notre collaboration avec Menicon nous fournira des informations précieuses qui peuvent accélérer nos progrès. L’équipe de professionnels chevronnés de Menicon apportera à Mojo une importante expertise en matière de recherche et de développement de lentilles de contact. Nous sommes dans l’attente d’une relation de travail longue et productive. »

« Cet accord avec Mojo est une étape clé dans l’expansion des progrès technologiques de Menicon » a commenté le Dr Hidenari Tanaka, Président de Menicon Co., Ltd. « Menicon a pour objectif de fournir des lentilles de contact sûres, sécurisées et innovantes à ses clients en tant que pionnier des lentilles de contact depuis 70 ans. Nous nous efforçons d’améliorer continuellement la qualité de vie des porteurs de lentilles de contact dans le monde entier. Mojo est une entreprise innovante dotée d’une plate-forme technologique et d’une vision de l’avenir du port des lentilles de contact qui correspondent aux aspirations de Menicon. Nous pensons que nos deux sociétés réunissent des compétences et des technologies qui permettront de développer avec succès un produit véritablement révolutionnaire. »