silmo

Silmo d’or 2020, découvrez l’ensemble de sociétés nommées

cébé strack 2.0

Cébé lance la solaire S’Track 2.0

Cébé est connu par les passionnés de sport en plein air grâce à  ses produits très techniques, dont le modèle S’Track. Ce dernier est porté depuis de nombreuses années par les coureurs de trail et les joggeurs, notamment les champions comme François d’Haene et Jessica Pardin.

Cette année, la S’Track se modernise et devient S’Track 2.0. Disponible en deux tailles, ce modèle s’adapte à tous les visages. Pour une tenue optimale, il dispose de la technologie S’Tech:  une spatule à l’intérieur de chaque branche, courbée en forme de V, créée deux points de contact supplémentaires sur la tête. Cette fonctionnalité permet une bonne stabilité même dans les activités mouvementées.

Des verres à contraste élevé

La technologie Sensor est développée spécifiquement pour améliorer la vision dans les environnements de course ou de VTT réguliers.  Le verre photochromique, en polycarbonate injecté, s’éclaircit ou s’assombrit automatiquement pour s’adapter aux conditions météorologiques. Il maximise la transmission de 2 longueurs d’ondes (couleurs verte et rouge), réduit la perception du jaune et de la lumière bleue nocive. Cette transmission sélective de la lumière offre des contrastes améliorés, une meilleure définition des couleurs ainsi qu’une plus grande clarté.

Les S’Track 2.0 M et L seront disponibles à partir du printemps 2021 dans 5 couloris et diverses options de teintes et e technologie de verres.

Essayez virtuellement les verres Transitions

Transitions Optical lance une nouvelle fonctionnalité sur son site internet: l’essai virtuel des différentes teintes de la gamme.

Comment ça fonctionne?

Après avoir ouvert le miroir virtuel, l’utilisateur capture son image grâce à la caméra de son smartphone ou de son ordinateur.

Il peut alors commencer l’essayage virtuel en choisissant parmi 14 formes de montures classiques ou iconiques. Il modifie ensuite la teinte des verres Transitions en modulant leur intensité. Ainsi avant de se rendre chez l’opticien, le porteur peut tester son look et comparer les différentes possibilités d’accord verres/monture.

transitions virtuel

 

 

 

Ce service digital est aussi un outil pour les opticiens qui peuvent faire une démonstration rapide des verres Transitions à leurs clients.

 

 

gifo

100% santé, le Gifo demande le report de l’exigence d’un code fabricant

Le Gifo (Groupement des industriels et fabricants de l’optique) était convié au ministère de la Santé le 15 septembre dans le cadre du Comité de suivi de la réforme «100% santé». A cette occasion, le syndicat a souligné que les verriers et les lunetiers se sont mobilisés pour que la réforme deviennent une réalité dans le secteur de l’optique. Ils ont collectivement joué le jeu et répondu aux attentes des pouvoirs publics et des porteurs en proposant plus de 1 000 références de verres et des milliers de montures en classe A.
Le succès de la réforme est d’ailleurs corroboré par les chiffres du ministère de la Santé lui-même : 17,7% des lunettes remboursées par l’Assurance Maladie Obligatoire en janvier-février 2020 relevaient du «100% santé», alors que le dispositif n’a vraisemblablement pas encore atteint son rythme de croisière.
Le GIFO a toutefois rappelé le prix payé par la filière de fabrication pour le succès de cette réforme, alors que ces verres et ces montures «100% santé» ne sont pas fabriqués en France. Le syndicat n’a pas manqué de pointer la difficile quadrature du cercle pour un Gouvernement récemment engagé en faveur de la relocalisation des capacités de production en France, notamment s’agissant des industries de santé.
Alors que la filière est durement fragilisée en 2020 par la mise en place du «100% santé» lui-même, ses dysfonctionnements opérationnels du début d’année et l ’impact de la crise sanitaire, le GIFO a demandé au ministère de la Santé de reporter l’exigence d’un code fabricant pour le remboursement d’une lunette afin de ne pas exposer les entreprises à un potentiel nouveau chaos technique au 1er janvier 2021, que les entreprises ne seraient pas en capacité de supporter. Cette demande est également soutenue par les syndicats d’opticiens.

Swarovski fête ses 125 ans

Cette année, Swarovski célèbre 125 ans de patrimoine, d’innovation et de glamour. Pour rendre hommage à son ADN unique, deux collections spécial 125èmeswarovski 125 ans anniversaire sont lancées : l’une retrace les produits iconiques de la Maison, l’autre comprend trois montures solaires.

Daniel Swarovski avait pour ambition de créer un « diamant pour tous ». Pour cela, il a inventé une machine électrique destinée à tailler le cristal avec une précision extrême. Ses cristaux à facettes sont devenus les éléments iconiques de Swarovski. Pour cet anniversaire, la marque ressort des produits iconiques tels que la Souris, première figurine en cristal de la marque, et le collier Cygne Dansant.

swarovski 125Côté lunettes, trois solaires iconiques à l’allure élégante sont proposées par Marcolin. La gamme est dominée par la couleur bleu nuit qui a fait la renommée de la marque. Cette nuance « Classic blue » est la couleur Pantone de l’année 2020. Elle évoque la couleur du ciel à la tombée de la nuit et symbolise la fiabilité, la loyauté et la crédibilité. Les cristaux sont mis en avant sur les branches. La première monture s’inspire de la collection de Pénélope Cruz intitulé « Moosun », qui met en avant es constellations. Les deux autres modèles sont issus de la collection « Tennis ».

Une nouvelle approche de la correction visuelle avec le verre Essilor Ava

En associant son expertise en matière de réfraction et sa maîtrise des designs optiques, Essilor a développé le concept Ava, qui offre un nouveau référentiel de correction visuelle au 100ème de dioptrie.

Une réfraction ultra-précise

La première pierre de l’édifice Ava (Advanced Vision Accurancy) est le Vision-R 800. Cet appareil utilise un module optique composé d’une lentille sphérique déformable et de 2 lentilles cylindriques tournantes, pilotées par des micros moteurs. Il peut ainsi générer des puissances de sphère de -20 à +20, de cylindre jusqu’à 8D, et cela par pas de 0,01D, ainsi que toutes les orientations possibles de l’axe du cylindre par pas de 0,01°. Ce réfracteur permet donc d’atteindre une réfraction par pas de 0.01D afin de s’approcher au plus près de la correction visuelle réelle du porteur. Les mesures effectuées par les équipes Essilor montrent que 95% des personnes sont sensibles à des changements dioptriques inférieurs à 0,25D. Il semble donc y avoir un réel intérêt de réaliser une réfraction précise.

Un nouveau référentiel de correction

avaDeuxième point du concept Ava, les verres homonymes intègrent directement dans leur conception la correction du porteur par pas de 0,01D. Essilor propose donc un nouveau référentiel de la correction visuelle pour améliorer le confort des porteurs.
L’option AVA sera disponible dès le 6 octobre, pour tous les verres de marque Varilux et Eyezen (hors Varilux Comfort NE et Varilux Physio 2.0). Les options de personnalisation FIT et Eyecode viennent compléter la démarche d’Ava.

Coup d’œil, la série de vidéos Nikon qui informe les Français

Il n’est pas toujours facile de trouver des réponses claires aux questions que l’on se pose sur la vue. Pour pallier ce problème, Nikon présente « Le coup d’œil », une saga vidéo informative.

Ces vidéos informent les consommateurs de façon simple et claire. Développées sur la base des questions les plus fréquemment posées par les Français sur internet, elles sont accessibles à tous. Qu’est-ce que la myopie ? Est-ce que je peux muscler mon œil ? Comment comprendre mon ordonnance ? Est-ce que je peux conduire après un examen de la vue ? Comment fonctionne l’œil ? Je vois des mouches, c’est grave docteur ? Tels sont les sujets abordés.

 

Les premières vidéos sont disponibles sur la chaîne YouTube de Nikon Verres Optique, dans une playlist dédiée, qui sera régulièrement enrichie. Une trentaine de vidéos sont attendues d’ici la fin de l’année au rythme d’un épisode par semaine, diffusé sur les réseaux sociaux Nikon Facebook et LinkedIn.

« Garder la santé visuelle au cœur des préoccupations des Français est clé pour l’avenir de notre filière. Avec cette série vidéo, nous mettons à disposition des opticiens du contenu dédié et adapté au format digital, qu’ils pourront ainsi partager sur leurs réseaux sociaux, auprès de leurs communautés. L’occasion de communiquer différemment, avec une approche pédagogique et surprenante !» Prûne Marre, présidente de BBGR.

silmo

Découvrez la 1ère série de nominations au Silmo d’or 2020